Information

 8 MAI

 


 

 

 

Historique

HISTOIRE DE VIEUVICQ

L’origine de Vieuvicq (vétus vicus ou vieux village) remonte à l’époque gallo romaine. C’était à cette époque un bourg d’une certaine importance d’où le mot « vicus », mais pourquoi a- t-on accolé cette épithète « vétus » à celui de « vicus » ? Parce que, selon toute probabilité le village a été détruit par les Barbares qui au V siècle courraient la France.

Avec le temps le Bourg se releva de ses ruines, mais au VII siècle l’invasion normande propagea pillages et ruines, puis les guerres seigneuriales n’ont pas épargné Vieuvicq.

En 1048 le Seigneur Humbaud de Vierzon possède plusieurs domaines dans le Dunois, dont Vieuvicq. Ce dernier avait trois petits-fils, deux d’entre eux se sont faits religieux à l’Abbaye de Marmoutier, et avec le consentement du troisième donnèrent Vieuvicq à leur monastère pour fonder un Prieuré qui porte le nom de St Martin. Un passage de l’une des chartes nous autorise à dire que l’église existait avant l’arrivée des Moines, et que la Sainte Vierge en était probablement la patronne.

Dans quel état les religieux venus de Tours allaient-ils trouver la contrée à leur arrivée? Par suite des guerres la peur avait découragé la culture et fait fuir les habitants. Pendant sept ans, la forêt avait repris ses droits, il ne restait qu’un seul nomade nommé Gautier Maloeuvre, il vivait de miel sauvage et de chasse. Ainsi dés la prise de possession les moines eurent à faire à un rude labeur de défrichement du sol. Le premier Prieur fut un homme de mérite et un intelligent agriculteur, il s’appelait Arald, et nous pensons que Ruhérault est sa création. A cette époque les Moines possèdent à Vieuvicq droits seigneurial et de justice.